intox au monoxyde de carbone (CO)

Publié le par sayuri71

Cause

CO : issu de combustion incomplète de dérivés carbonés. 

prédominance de la cause domestique (convecteur charbon, chauffe-eau, chauffage au gaz mal réglés avec ABSENCE D'EVACUATION CORRECTE), sans oublier l'inhalation volontaire de gaz d'échappement d'un véhicule.

affinité du CO (plus forte que celle de l'oxygène) avec hémoglobine --> carboxyhémoglobine --> anoxie tissulaire aiguë.

lors d'une grossesse, le CO passe la barrière placentaire pour se fixer sur l'hémoglobine foetale.

Diagnostic

signes cliniques des formes graves : arrêt cardioespiratoire, coma inaugural sur le lieu de l'intoxication pouvant persister avec apport oxygène. association possible avec syndrome pyramidal ou extrapyramidal (tremblements et hypertonie notamment), agitation, convulsion possible, collapsus, troubles du rythme cardiaque, insuffisance coronarienne.

signes cliniques des formes bénignes : céphalées, vertiges, faiblesse musculaire, troubles digestifs, perte de connaissance brève, troubles visuels, manifestations psychiatriques

examens complémentaires : prise de sang pour dosage, ECG, radio pulmonaire

Traitement

- soustraire au plus vite la victime du foyer de l'intoxication + délivrance oxygène pur dès que possible(ATTENTION RISQUE EXPLOSION SUR LE LIEU DE L'INTOXICATION POSSIBLE)

- si coma : intubation et ventilation mécanique puis transfert dans centre avec caisson hyperbare

indication du caisson : coma, grossesse, perte de connaissance.

Surveillance

délivrance d'oxygène avec masque à haute concentration pendant au moins 6h

traiter les autres symptomes et surveiller leur possible réapparition

VV + surveillance saturation en oxygène + constantes + conscience.

Pronostic

dépend de du taux de CO dans le sang, des antécédents du patient, de la durée d'exposition. séquelles possibles mais intensité variable.

cependant, si diagnostic d'intoxication tardif ou non fait, retard de traitement, patient agé --> syndrome post intervallaire (asthénie, troubles visuels, troubles de la mémoire possible, céphalées, syndrome parkinsonien)

Publié dans intoxication

Commenter cet article